Informations sur TPMS

Informations générales sur le TPMS

Qu’est-ce que le TPMS ?

  • Le sigle TPMS désigne :Tyre Pressure Monitoring System ou Contrôle automatique de la pression des pneumatiques.
  • TPMS est un système intégré de surveillance de la pression des pneumatiques pour les véhicules à moteur.
  • Affichage automatique et directe d’une indication servant d’avertissement sur un écran en cas de perte de pression au niveau d’un ou de plusieurs pneus

Objectif:

  • Renforcer la sécurité et diminuer le nombre d'accidents car le mauvais gonflage des pneus augmente la distance de freinage et affecte la performance en virage causant l’usure des pneus.
  • Prévention contre la hausse de la consommation en raison du sous-gonflage des pneus.
  • Réduction de l’usure des pneumatiques causée par l’augmentation de la résistance au roulement ainsi que l’émission de CO2

 

Avantages:

  • Le conducteur saura en temps réel les problèmes liés à la pression des pneumatiques.
  • Résolution précoce des problèmes
  • Plus besoin de vérification manuelle de la pression d’air.

 

Calendrier pour s’équiper de TPMS:

 

  1. Depuis le 1er novembre 2012, tout type de véhicules à moteur neufs et caravanes vendus dans l’Union Européenne doivent être équipés de TPMS.
  2. A partir du 1er novembre 2014, tous les véhicules à moteur et caravanes dans l’Union Européenne sont dotés de TPMS au moment de leur immatriculation initiale.

Quelles capacités doit disposer un TPMS?

Dès la fabrication du véhicule, un TPMS direct ou indirect doit être intégré, un équipement subséquent est considéré comme non conforme.

Caractéristiques du TPMS selon la loi de l’Union Européenne.

  • Avertissement en cas de perte de pression d’un pneumatique (dans les 10 minutes) : 20% inférieure à la pression de fonctionnement normale (Pwarn) à 1,5 bar.
  • Détermination de la perte de pression à partir de 40 km/h jusqu’à la vitesse maximale du véhicule.
  • Transmission de données à 434 MHz

Qu’est-ce qu’un TPMS indirect?

Utilisation des capteurs existants ESP/ABS en évaluant la pression du pneu via la vitesse de celui-ci et envoi des données vers le système de contrôle central (ECU = Electronic Control Unit)

En cas de perte de pression:

  • Détermination de l’augmentation de la vitesse du pneumatique par le système. 
  • Affichage d’alerte sur écran à l’attention du conducteur.

Comparé au TPMS direct:

  • Imprécis (par exemple: pas d’indication sur la valeur exacte de la perte de pression et celle de la température.)
  • Peu commode (par exemple: pas de mesure de la pression du pneu quand le véhicule est à l’arrêt)
  • Pas d’effort/frais supplémentaires lors du changement des pneus puisqu’il n’y a pas de capteurs qui doivent être pris en compte dans les pneumatiques.   

 

Qu’est-ce qu’un TPMS direct?

Système de contrôle de la pression des pneus à l’aide des capteurs installés à l’intérieur de chaque pneu qui mesure la pression et la température, renvoie les données collectées vers le récepteur central par radio, traitement des données, affichage de l’indication à l’attention du conducteur.

Comparé au TPMS indirect

  • Collecte très précise de données
  • Fonctions supplémentaires comme la détection de la position du pneumatique, mesure de la valeur de la perte de pression à l’arrêt et contrôle de la roue de secours.
  • Dépenses supplémentaires significatives pour la maintenance et le changement de pneu.
  • Implique des changements significatifs dans les ateliers, lors de la maintenance par exemple, l’installation et la programmation des capteurs du TPMS.
  • Equipement de tous les pneus (pneus hiver, pneus été, roues de secours) avec des capteurs fonctionnels

Quels sont les domaines affectés par le TPMS ?

Le propriétaire du véhicule ou l’atelier visité entre en contact avec le TMPS dans les situations suivantes :

  • Diagnostic lors de l’apparition du voyant d’alerte
  • Maintenance, réparation ou remplacement des capteurs
  • Changement de pneus
  • Montage de pneus
  • Montage de roues complètes
  • Réparation de pneus
  • Contrôle technique

Conséquences pour le propriétaire/détenteur du véhicule :

A cause de la complexité de la technologie utilisée par le TPMS, il est devenu plus difficile pour les propriétaires/détenteurs de véhicule d’entreprendre eux-mêmes l’entretien des pneumatiques. Dès l’apparition du signal d’avertissement (par exemple en cas de défaillance des pneus ou défaut de capteurs) et au moment du changement de pneu, ils ont besoin d’un atelier avec le service approprié.

Conséquences pour l’atelier:

Il est, par conséquent, absolument nécessaire pour les ateliers de se préparer pour cette nouvelle technologie et prendre sans tarder des mesures pour être capables de servir leur clientèle possédant un véhicule équipé d’un TPMS et se classifier comme étant des spécialistes dans ce secteur de marché.

De nos jours, il existe de nombreux véhicules munis de TPMS direct sur le marché, raison pour laquelle les ateliers, bien avant le 1er Novembre 2014, s’habituent déjà au logiciel et aux demandes de service de la clientèle.

Dans les prochaines années à venir, le taux de présence des TPMS dans les véhicules va continuer d’augmenter. Tous ces véhicules auront besoin de capteurs de rechange ou de montage de pneus d’hiver, ce qui engendrera un potentiel de vente très important des produits ou service concernés pour les ateliers d’entretien. 

En plus du savoir-faire nécessaire, les ateliers d’entretien auront également besoin des outils appropriés (ex. pour diagnostiquer les problèmes ou pour programmer les capteurs) et des pièces détachées (ex. joints d'étanchéité, valves ou capteurs complets).

Informations destinées aux partenaires installateurs

Quels sont les changements au niveau des processus de travail du service pneus engendrés par le TPMS ?

  • RDKS ProgrammierwerkzeugEntretien des capteurs installés dans les roues d’un véhicule équipé d’un TPMS direct à chaque changement de pneu.
  •  Afin d’éviter la corrosion de la valve et du capteur: le renouvellement des pièces d’usure comme l’obus de valve, les écrous, les joints et les embouts par des kits de service spéciaux.
  • Déterminer la charge des piles en utilisant des outils de diagnostic spécifiques.
  • Remplacer les piles à plat/ faibles en raison de la durée de vie limitée de la pile du capteur (qui varie de 4 à 10 ans)
  • Analyse et correction des problèmes affichés au niveau du tableau de bord et signalés par le témoin lumineux d’avertissement (dans le cas d’une perte ou défaillance d’un capteur, par exemple en cas de batterie à plat, de corrosion ou de capteur qui abîme la valve)
  • Comme un TPMS non fonctionnel est considéré comme un défaut mineur il doit être corrigé immédiatement par le propriétaire/détenteur du véhicule, l’atelier d’entretien doit être en mesure de rectifier ces défauts.
RDKS Warnleuchte

Recommandation pour le processus de travail, si le client souhaite un diagnostic et une résolution du problème lié au témoin lumineux qui s’allume, maintenance de leur TPMS ou un service pneu (ex. changement de pneu, montage/démontage) :

  1. Vérifier le témoin lumineux et l’indication affichée sur le tableau de bord du véhicule – si le témoin est allumé, un diagnostic peut être requis, sinon, il peut s’agir d’une erreur au niveau du système ou d’une fuite d’air.
  2. Vérifier la valve (Est-ce que le joint est rompu ? Y a-t-il une corrosion ?)
  3. Lancement du processus de diagnostic des capteursà l’aide d’un outil de diagnostic/de programmation
  4. Documentation sur les résultats du diagnostic (Etat d’origine du TPMS du véhicule)
  5. Exécution de l’ordre du client ex. changement de roue, renouvellement de pneus ou de capteurs, entretien de la valve. Si nécessaire : programmation des (nouveaux) capteurs du véhicule et vérification du TPMS. 
  6. Documentation sur l’état initial du TPMS du véhicule (l’état du TPMS peut être pire/inférieur à l’état d’origine) et informer le client de cela.

S’il vous plaît, notez que: étant donné qu’un TPMS fonctionnel fait partie des points d’approbation pour l’octroi d’une autorisation de mise en circulation du véhicule concerné, l’atelier doit garantir son fonctionnement après chaque opération. Il faut faire correspondre la documentation qui contient l’état du TPMS avant et après la maintenance, les diagnostics et la demande du client constituent, par conséquent, un cadre de sauvegarde de la responsabilité et de la garantie envers le client.

 

Quelles sont les exigences du TPMS? Quels sont les investissements nécessaires ?

Pour se préparer aux demandes des clients possédant un véhicule équipé d’un TPMS, les mesures suivantes sont nécessaires :


TPMS Service Kit

  1. Des stocks suffisants de capteurs d’origine spécifiques au véhicule ou de capteurs universels non programmés.
  2. Stocks suffisants de valves et de kits de service des pièces de rechange nécessaires pendant le changement de pneus pour la maintenance des capteurs (obus de valves, écrou, embouts, joints d’étanchéité).
  3. Outils spéciaux comme les tournevis démonte obus de valve au couple de serrage approprié.
  4. Outils de diagnostic/programmation pour le diagnostic des problèmes, pour la programmation et la formation, et si nécessaire, des capteurs et un appareil de commande centrale.
  5. Un personnel qualifié est une condition au préalable pour procéder à une installation/démontage de roues de manière professionnelle sur un véhicule muni de TPMS direct.  

Quels capteurs doit-on utiliser sur un TPMS (ex. remplacement d’un capteur défectueux) ?

Chaque fabricant peut utiliser différents types de capteur pour l’équipement d’origine de leurs véhicules. A cause de cette raison, il existe aujourd’hui 150 modèles de capteurs différents sur le marché.

Exigences:

  • Les capteurs à installer doivent être préprogrammés pour le véhicule. 
  • Le véhicule et le capteur doivent être compatibles, i.e. tous les capteurs ne peuvent pas forcément être installés sur tout type de véhicule.
  • Dans le cas du remplacement d’un capteur ou d’un pneu d’hiver/de secours, l’utilisation de capteurs originaux ou de capteurs non programmés universels est une option.

Sensoren

Les capteurs d’origine sont déjà préprogrammés en fonction des spécificités du véhicule, et le capteur, par conséquent, ne peut être utilisé que pour ces véhicules en particulier. A cause de la multitude de variétés de capteurs, les stocks de capteurs et les capitaux engagés y afférents augmentent considérablement dans les ateliers d’entretien (pour les capteurs d’origine les plus importants, il doit y a voir au moins 4 unités en stock) afin de satisfaire la demande de la clientèle.

Les capteurs universels non programmés ne sont pas préprogrammés et peuvent être intégrés sans problème dans la plupart des véhicules. Par conséquent, afin de répondre aux besoins de la clientèle, il n’y a plus besoin d’avoir différents types de capteur comme pour les capteurs d’origine (un stock de base de capteurs universels est suffisant). Cependant, en plus des capteurs d’origine, un outil de programmation spécial est utile pour pouvoir programmer les capteurs en fonction du véhicule. Dans la première étape, via cet outil, il est nécessaire de connaitre les spécifications techniques du véhicule et la position des pneus dans lequel le capteur à programmer est situé (ex. roue avant gauche). Ensuite, le capteur est détecté par l’appareil de programmation (selon le logiciel utilisé ex. en saisissant l’ID du capteur ou par capture automatique en insérant le capteur d’origine) et l’information collectée est utile pour la programmation du nouveau capteur. Il s’agit ici d’une duplication du capteur d’origine, en quelque sorte.

Comment votre équipe peut-elle se préparer aux nouvelles exigences du TPMS ?

A travers le TPMS direct, des changements dans les processus de travail des ateliers de maintenance ou service pneumatique sont à venir.

Il est important de préparer les employés à ces changements afin d’assurer que tous les clients soient servis correctement et qu’il n’y ait aucune erreur dans les conseils donnés aux clients ou dans la manutention du TPMS.

Programmierset      RDKS Programmiergerät

Comment installer les capteurs dans les pneus?

Pour que le montage/démontage se déroule de façon professionnelle, un outil spécial est requis lors de l’installation des capteurs. Ces outils facilitent le montage/démontage des capteurs et assurent que l'écrou et la valve pour le porte-capteur soient fixés avec le couple de serrage approprié.

Les capteurs sont montés à l'intérieur du pneu sur certaines valves de pneu: 

 

Pour le montage, vous pouvez choisir entre une valve en aluminium et une valve en caoutchouc, avec des capteurs compatibles avec ces deux types de valve. En général, une valve en caoutchouc coûte moins cher et est facile à installer qu’une valve en aluminium. Cependant, sous l’action de la force centrifuge agissant jusqu’à 210 km/h de vitesse, l’utilisation d’une valve en caoutchouc n’est pas conseillée, une valve en aluminium doit être utilisée pour ces vitesses très élevées. Lorsqu’il y a un changement de pneu, la maintenance de la valve doit également avoir lieu durant lequel le noyau de la valve, le bouchon de valve, l’écrou, la rondelle et le joint d’étanchéité doivent être remplacés. Pour cette maintenance, il existe des kits spéciaux qui contiennent les pièces de rechange requise

Valve en caoutchouc:

  1. Capteur
  2. Valve en caoutchouc
  3. Vis Torx (autotaraudeuse)
  4. Insert de valve (en laiton nickelé)
  5. Bouchon de valve (en plastique)

 

RDKS Ventil mit Sensor

Valve en aluminium:

    1. Valve avec boîtier du capteur moulé
    2.  joint en caoutchouc
    3. Presse-étoupe
    4. Insert de valve (en laiton nickelé)
    5. Bouchon de valve (en plastique)

 

 

Comment le véhicule peut-il reconnaitre les nouveaux capteurs?

Après la programmation des capteurs et le montage des pneus, il faut s’assurer que le véhicule peut également détecter le capteur et que la communication entre le capteur et l’unité d’affichage fonctionne. Cela nécessite l’activation des capteurs du récepteur central (Unité de traitement d’information du TPMS) lorsqu’un nouvel ID de capteur est utilisé/créé ou quand la position du pneu d’origine du capteur a été changée.

Il existe trois types de programmation d’un nouveau capteur (selon les capacités du véhicule) :

  1. Auto-programmation du véhicule: Pendant 10 mn de route à une vitesse de 35-100km/h, le véhicule peut lire automatiquement le capteur, le témoin d’avertissement lumineux s’éteint automatiquement (ex. pour le Mercedes, Opel, VW, Ford, Mazda, Hyundai)
  2. Manuel d’auto-apprentissage par le propriétaire/détenteur via le menu du véhicule : Un procédé donné, qui peut être mentionné dans le manuel du véhicule (ex. pour les véhicules Audi, Mercedes, BMW, Porsche).
  3. Auto-apprentissage à travers certains outils de programmation/diagnostic: les capteurs sont initiés à travers la création de connexion entre l’outil de programmation et l’interface OBDII (= On Board Diagnostic interface ou Système de diagnostic embarqué)(ex. pour les Renault, Citroën, Peugeot, Nissan, Vauxhall/Opel, Fiat et Lancia). Cette interface est aussi utilisée lors des diagnostics de problème lié au témoin d’avertissement lumineux qui s’allume, par exemple.

Que doit-on respecter lors de la vérification de vos propres roues complètes ?

Dans le cas d’un véhicule équipé d’un TPMS direct, il faut tenir compte des éléments suivants :

  • Etant donné que tous les pneumatiques doivent être équipés de capteurs, un capteur doit être intégré dans chacune des roues du véhicule.
  • Les capteurs d’origine sont déjà programmés spécifiquement pour un véhicule et peuvent être installés sans aucune autre programmation supplémentaire des roues pour ensuite être montées sur le véhicule.
  • Cependant, les capteurs universels nécessitent une programmation avec un outil de programmation/diagnostic spécial pour pouvoir transmettre les données spécifiques au véhicule au capteur -  et doivent, de ce fait, être compatibles avec le TPMS du véhicule. Les capteurs doivent être programmés avant tout montage de roues complètes ou peuvent être programmés via fréquence radio, par la suite; cela dépend de quel outil de programmation/diagnostic utilise l’atelier.

Quels sont les outils de diagnostic/programmation disponibles pour le TPMS?

Il existe une multitude types d’outils de diagnostic/programmation dotés de diverses fonctionnalités, à des prix allant de 500 à 1500 EUR. 

Pour diagnostiquer, les outils créent un contact direct avec les capteurs via radio afin d’afficher le problème du TPMS sur l’afficheur. Généralement, seuls les dispositifs plus coûteux disposent d’une fonctionnalité qui crée une interface directe avec le OBD et y permet un auto-apprentissage des nouveaux capteurs. Pour la programmation des capteurs universels, d’un clone ou d’un nouvel ID de capteur avec les données spécifiques du véhicule, un outil de programmation est indispensable. Il est même possible avec certains outils, d’établir un contact radio avec les capteurs déjà installés et de les programmer en conséquence.

RDKS Pre-Service Werkzeug

  1.  Outils de service préalables : Ces outils servent essentiellement pour les diagnostics (partiellement programmables), et sont équipés d’un petit afficheur, les données peuvent être transférées vers un PC via USB, ils sont plutôt considérés comme un système d’entrée de gamme pour quelques diagnostics (programmations) occasionnels.
    RDKS Programmier-PAD von Schrader
  1. PAD (Programming Accessory Devices ou Programmation des dispositifs accessoires) : Lecture et programmation de capteurs nécessitant la mise en contact direct avec le PAD (insertion du capteur), le PAD est connecté à un PC qui sert d’afficheur via USB. 
RDKS All-In-One Werkzeug von Schrader
  1. Tout-En-Un: Programmation par fréquence radio en quelques secondes seulement par la recherche des IDs des capteurs existants, ou par la création de nouvel ID, diagnostic simple et rapide par radio, permet des fois de créer une interface OBD, les données peuvent être transmises automatiquement vers un PC (fonctionnalités supplémentaires comme les impressions de rapport), recommandation dans la plupart des ateliers/magasins visités. 

Résumé des préparatifs pour le TPMS

La réglementation sur l’obligation d’installation de TPMS confronte les ateliers/garages aux nombreux changements et de défis, en particulier, dans le domaine de la technologie TPMS Direct. Le développement de ce marché en termes de dissémination du TPMS est très positif, c’est la raison pour laquelle la préparation précoce pour ces technologies présente un avantage.

Pour se préparer à ce service de TPMS, les éléments suivants vous seront d’une aide précieuse:

  1. Une bonne préparation pour la discussion avec la clientèle (Vérifier les informations sur le véhicule, TPMS direct/indirect, information sur le TPMS, négociation et justification des frais supplémentaires).
  2. Préparation du personnel pour cette nouvelle technologie.
  3. Investissement dans des capteurs et outils de programmation appropriés.
  4. Utilisation des avantages concurrentiels en informant la clientèle de ces services TPMS.
  5. Optimisation et adaptation des processus de travail internes en service pneumatique.
  6. En cas de véhicules équipés de TPMS direct, il faut ajuster les délais de livraison et les tarifs lors du service de pneu.
  7. Documentation de l’état du TPMS avant et après le travail.

Quels changements y aura-t-il en ce qui concerne le contact avec le client ?

Les clients doivent être informés de :

  • La technologie utilisée par le TPMS et de ses exigences
  • La durée du travail plus élevée nécessaire pour le service de pneus des véhicules équipé de TPMS
  • Les frais de service plus élevés pour le service de pneus avec TPMS
  • Fixer un rendez-vous afin de déterminer si le véhicule est équipé ou non de TPMS direct.
  • Elaboration d’un calendrier (calcul des dépenses supplémentaires pour le montage de pneu avec TPMS)
  • Préparation des pièces de rechange nécessaires (ex. remplacement des capteurs ou kits d’entretien)

Qualification/Formation des employés:

  • Explication claire du principe de fonctionnement du TPMS au client.
  • Donner une explication compréhensible des détails en entretien des pneus au client.
  • Informer le client de tous les changements apportés.
  • Documentation sur l’état d’origine et initial du TPMS.
  • Justification vérifiable des frais élevés du service pneumatique en raison des dépenses supplémentaires (durée de travail, savoir-faire, appareils techniques utilisés comme l’outil de programmation, entretien des valves et des capteurs).

Avantages et inconvénients des TPMS pour les ateliers

Avantages

Inconvénients

 

  • Des revenus supplémentaires provenant de nouveaux services (ex. service de pneus additionnel, maintenance de TPMS) et des pièces de rechange (nouveaux capteurs, kits de service). 
  • Les clients possédant un véhicule à TPMS directs installés dans leurs pneus d’hiver et d’été passent au moins deux fois par an dans un atelier.
  • Améliorer la relation clientèle grâce aux contacts réguliers avec les clients et la possibilité de proposer de services supplémentaires.

 

  • Allongement de la durée de traitement pour un véhicule équipe de TPMS direct.   
  • Pendant la saison haute, le problème doit être résolu afin de pouvoir traiter quelques commandes par jour en raison des heures supplémentaires effectuées au-delà du maximum autorisé.
  • Solution: Compenser le temps accru passé en travail préparatoire de qualité, tels que la consultation des commandes du client par téléphone ou la fourniture de matériels à temps.

 

  • Augmenter  l’importance des ateliers de service pneumatique (ex.  le propriétaire du véhicule ne peut pas entreprendre lui-même le changement de pneus équipés de TPMS, aisément)

 

  • Vu la hausse du prix des pneus toutes saisons ou les frais élevés de maintenance de TPMS précédente, les clients peuvent être dissuadés de ne pas payer.
  • Solution: Donner une meilleure compréhension au client sur les frais supplémentaires occasionnés par rapport aux conseils profitables et l’information sur les nouvelles dispositions réglementaires concernant le TPMS.    

 

  • Se spécialiser comme un atelier TPMS présente un avantage concurrentiel grâce à la distinction entre les services offerts et la valorisation du savoir-faire.

 

  • Les taux d’erreur lors du traitement de la technologie TPMS causés par le manque de savoir-faire pourraient entraîner la mauvaise réputation et donner lieu à des demandes de dommages et intérêts.
  • Solution: Renforcement des capacités du personnel par l’autoformation, la formation ou l’instruction, les échanges de bonnes connaissances et de communication entre collègues afin de promouvoir le savoir-faire.

Comment votre équipe peut-elle se préparer aux nouvelles exigences du TPMS ?

A travers le TPMS direct, des changements dans les processus de travail des ateliers de maintenance ou service pneumatique sont à venir.

Il est important de préparer les employés à ces changements afin d’assurer que tous les clients soient servis correctement et qu’il n’y ait aucune erreur dans les conseils donnés aux clients ou dans la manutention du TPMS.

Information à l’attention des clients qui disposent d’un set complet de pneus

Quand la règlementation sur l’obligation d’installation de TPMS m’affectera-t-elle ?

Vous conduisez un véhicule à moteur  ou une caravane. Vous devez donc savoir les éléments suivants :

  1. Depuis le 1er Novembre 2012, tous types de nouveau véhicule à moteur ou nouvelle caravane vendus sur le territoire de l’Union Européenne doivent être équipés de TPMS.
  2. A partir du 1er Novembre 2014, tous les nouveaux véhicules à moteurs et caravanes sur le territoire de l’Union Européenne doivent être équipés de TPMS à l’enregistrement initial. 

Pourquoi est-ce que les pneus ne peuvent-ils pas être réparés avec des simples répare-crevaison, en cas de TPMS direct ?

RDKS Sensor defektL’utilisation de kits de répares-crevaison comme la bombe d’aérosol peut entrainer une réaction chimique qui pourrait endommager le capteur et les pneus.

 

Où puis-je me procurer de cette technologie ?

Un TPMS direct ou indirect est déjà installé sur le véhicule au moment de sa fabrication. Si le fabricant n’a pas installé de TPMS sur le véhicule, l’équipement ultérieur n’est pas nécessaire puisque le véhicule n’est pas soumis à la réglementation sur l’obligation d’installation de TPMS.

Un atelier de service TPMS peut vous fournir des pièces de rechange comme le kit de service pour la maintenance de valve ou un capteur de rechange.

Veuillez noter qu’en raison de la complexité de la technologie TPMS, un atelier spécialisé doté d’une expérience dans la manutention d’outils de programmation, dans le changement de pneumatiques, dans les travaux de maintenance ainsi que dans la résolution des problèmes relevés (ex. affichage d’avertissement), est conseillé.

Que dois-je faire si je souhaite ou si j’ai besoin de changer un pneu (crevaison, usure, pneus d’hiver/d’été) ?

Au cas où vous souhaitez l’installation d’un TPMS direct lors d’un service pneu, le capteur doit toujours être révisé.

Les véhicules, qui sont soumis à la réglementation sur l’obligation d’installation de TPMS, doivent avoir de capteurs sur tous ses pneus.

Au cas où un nouveau pneumatique doit être installé sur le véhicule, un capteur compatible avec le TPMS doit également y être installé.

Puis-je installer moi-même un TPMS direct sur mes pneumatiques?

Pour installer un TPMS direct lors du service pneu, il faut noter les éléments suivants:

  • Il faut procéder à la maintenance de la valve à chaque changement de pneu afin d’éviter l’usure du capteur.
  • Sur les pneus neufs: il faut un nouvel auto-apprentissage des capteurs du véhicule en raison du nouvel ID du capteur ou du changement de la position des roues qui contiennent les capteurs pour assurer une bonne communication entre le capteur et le récepteur du TPMS.
  • L'auto-assemblage est très difficile du fait des nouvelles exigences techniques, c'est pourquoi il est conseillé de visiter un expert/ un atelier pour la maintenance des pneus.

Ma voiture n’est pas équipé de TPMS, dois-je en installer un rétrospectivement ?

Dans le cas des véhicules soumis  à la règlementation sur l’installation d’un TPMS, un TPMS indirect ou direct a déjà été installé durant la maintenance car sinon, aucun certificat d’approbation ne leur sera délivré par les pays membres de l’Union Européenne.  

Une installation ultérieure d’un TPMS n’est pas obligatoire.

Que dois-je faire si mon véhicule m’avertisse qu’il y a une perte de pression?

Vous devez visiter un atelier/garage le plus tôt possible ou garer votre véhicule et contacter une entreprise de dépannage puisqu’un pneu est défectueux et la sécurité de conduite n’est pas assurée. 

Que se passera-t-il si mon TPMS ne marche pas correctement?

Un signal d’avertissement est affiché sur l’écran du véhicule, vous devez aller voir un atelier le plus tôt possible car soit, le TPMS ne marche pas, soit, il y a une fuite d’air.

Un TPMS défectueux est considéré comme un défaut mineur, qui est toutefois, en raison de sa pertinence, doit être corrigé immédiatement.

Comment puis-je entretenir mon TPMS?

Les valves des capteurs sont sujettes à une usure normale et doivent être maintenues régulièrement (recommandation : à chaque changement de pneu).

Un atelier de service TPMS peut entreprendre la maintenance.

© 1999-2017 by Delticom / 123pneus.fr